Alors que les projets de mariage et de bébé se multiplient autour de moi, c'est un tout autre projet qui s'est imposé à moi : L'atelier en papier.

Neuf mois, le temps d'une grossesse, c'est le temps qu'il m'a fallu pour que l'idée germe, se développe et qu'enfin naisse le projet. Tout est parti de trois éléments :
  ✮ une passion : le travail manuel ; je ne peux m'empêcher de créer, bricoler, façonner !
  ✮ une opportunité : la création d'un espace atelier sous les combles me permettant de travailler.
  ✮ une volonté forte : montrer que la réduction des déchets est possible simplement en les détournant de leur utilisation première pour créer de nouveaux objets et prouver que chacun peut être acteur sans nécessairement tomber dans l'excès.

Pourquoi le papier ?


Il m'est apparu comme une évidence...
Matière noble aux multiples facettes, le travail du papier m'a permis de mettre en avant mes projets tout au long de mes études d'architecte d'intérieur et designer. Mais c'est surtout ma rencontre coup de cœur avec les feuilles de livres anciens au cours d'un de ces projets qui m'a poussé à vouloir le travailler d'avantage.

Souple, rigide, flexible, déformable, pliable, lisse ou rugueux ; le papier, à travers toutes ses contradictions, offre de nombreuses possibilités que j'ai eu envie d'exploiter à travers ce nouveau projet.

 

Tiphaine Guesné, créatrice de L'atelier en papier.